Vous êtes ici : AccueilFORMATIONLa Validation des Acquis de l’Expérience (VAE)

La Validation des Acquis de l’Expérience (VAE)

personnesdevantecran2

Au même titre que votre formation initiale, votre expérience professionnelle peut être une richesse pour votre vie professionnelle. La Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) peut vous permettre de la transformer en diplôme.

Qu’est-ce que la VAE ?

Toute personne active, quel que soit son âge, son niveau de formation, et sa nationalité, peut entreprendre des démarches pour faire valider ses acquis de l’expérience. La seule condition requise est d’avoir au minimum un an d’expérience en rapport avec la certification visée.

Cette certification doit obligatoirement être inscrite au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP). Il peut s’agir d’un diplôme, d’un titre professionnel ou d’un certificat de qualification professionnelle (CQP).

Comment ça fonctionne ?

La première étape pour réaliser une VAE, est de prendre contact avec un conseiller d’un point information conseil. On en dénombre plus de 70 sur l’ensemble de la région des Hauts-de-France. Il peut s’agir d’un centre d’information et orientation (CIO), d’une université, d’un centre de formation (GRETA, CNAM, AFPA …), d’un centre interinstitutionnel de bilan de compétences (CIBC), d’une agence pôle emploi, …

Pour trouver le centre le plus proche de chez vous, vous pouvez consulter le site : www.interval-vae.fr

Un conseiller va ensuite vous accompagner pour constituer votre livret de recevabilité qui permet de justifier de votre expérience. Ce livret va alors être déposé auprès de l’organisme certificateur représentant le ministère de délivrance du diplôme, du titre professionnel ou du CQP visé : éducation nationale, enseignement supérieur, emploi, affaires sociales et santé, culture et communication, agriculture, jeunesse et sports …

Une fois l’avis de recevabilité obtenu, vous devez demander et préparer la validation par le jury. Cette validation est basée sur l’examen du dossier de validation que vous aurez rédigé.

Ici aussi, le conseiller peut vous apporter une aide pour détailler toutes vos activités et expériences professionnelles.

Ce dossier va permettre au jury d’évaluer si vous avez acquis les compétences requises par la certification. Pour compléter l’examen de ce dossier, le jury peut vous convoquer à un entretien et, pour certaines certifications, proposer une mise en situation professionnelle réelle ou reconstituée.

Le jury peut alors décider de vous accorder une validation totale de la certification visée, ou une validation partielle. Dans ce cas, vous pouvez éventuellement bénéficier d’un accompagnement spécifique post-jury pour mettre en place des parcours complémentaires de formation ou d’expérience. Votre conseiller vous renseignera sur les modalités et le financement de cette étape complémentaire.

En cas de refus de validation, vous pouvez bénéficier d’une aide pour réorienter votre projet professionnel.

Quels financements pour une démarche VAE ?

Le financement d’une démarche VAE peut être pris en charge de différentes façons : par l’employeur pour les salariés (plan de formation de l’entreprise ou période de professionnalisation), en mobilisant son compte personnel de formation (CPF), ou par la Région ou pôle emploi, si vous êtes demandeur d’emploi.

L’aide à la VAE est destinée à couvrir les dépenses relatives :

  • Aux frais de recevabilité,
  • Aux frais d’inscription auprès de l’organisme certificateur,
  • Aux prestations d’accompagnement,
  • Aux actions de validation proprement dites : frais de constitution du jury, de déplacement, de copies, de timbres ainsi que tous les frais liés à la mise en situation tels que l’achat ou la location de matériel,
  • Aux actions de formation engagées en vue d’obtenir votre certification, en cas d’une première validation partielle, ainsi que les frais liés à cette formation (transport, repas et hébergement).

Les salariés peuvent bénéficier d’un congé pour VAE (CVAE) d’une durée de 24 heures, consécutives ou non.

Plus d’infos sur la VAE : www.vae.gouv.fr

Vous pouvez aussi contacter la structure la plus proche de chez vous.