Vous êtes ici : AccueilINFORMATIONLes droits et aides pour se déplacer

Les droits et aides pour se déplacer

jeune-femme-voiture2

Lorsque l’on est à la recherche d’un emploi ou lorsqu’on suit une formation, il est fréquent de devoir se déplacer, et cela peut rapidement représenter un budget élevé. Heureusement, il existe des aides, aussi bien pour se déplacer en transports en commun, que pour passer son permis de conduire. Les conseillers de missions locales ou PLIE peuvent vous accompagner dans vos démarches liées à votre mobilité au quotidien.

Les aides pour se déplacer en transport en commun

Information importante : toutes les aides ne sont pas automatiques et sont attribuées en fonction de certains critères, notamment le caractère déterminant pour votre accès à l’emploi, et également en fonction des enveloppes financières disponibles.

Les aides du Conseil Régional

Aides au transport aux particuliers :

Il s’agit d’aider les salariés des Hauts-de-France qui utilisent leur véhicule pour aller travailler par la prise en charge d'une partie des frais liés au trajet domicile-travail, et de soutenir les personnes qui travaillent ou qui reprennent un travail et qui n'ont pas accès aux transports en commun.

En route pour l’emploi (parc auto à 2 € par jour) :

Ce dispositif permet d’aider à la mobilité des demandeurs d'emploi des Hauts-de-France lorsque celle-ci conditionne une insertion ou une réinsertion professionnelle.

Pass régional Solida’TER :

Il s’agit de permettre à certains demandeurs d’emploi, bénéficiaires du RSA, allocataires adultes handicapés, volontaires du service civique …, du Nord et du Pas-de-Calais, de bénéficier du TER à des prix très avantageux (75% de réduction sur un billet plein tarif).

Picardie Pass Emploi :

Ce dispositif permet aux demandeurs d’emploi de Picardie de pouvoir se rendre gratuitement à un rendez-vous pour un entretien d’embauche.

À noter également que la Région apporte également des aides particulières pour le transport, l’hébergement et la restauration des apprentis.

Plus d’information : 0 800 026 080 ou guide des aides de la Région

Les aides de Pôle emploi

Pôle emploi peut attribuer une aide à la mobilité, sous certaines conditions, aux demandeurs d’emploi pour se rendre à un entretien d’embauche, participer à un concours public, suivre une prestation intensive, reprendre un emploi ou suivre une formation éloignée de leur lieu de résidence. Cette aide peut prendre la forme d’une prise de tout ou partie des frais de déplacement, de repas, et d’hébergement.

Pour plus d'informations, cliquez ici

Les aides d’autres institutions

Certaines collectivités territoriales (Départements, communautés urbaines, d’agglomération, de communes, voire les communes elles-mêmes), proposent des aides à la mobilité, ou mettent en place des actions pour faciliter les déplacements à moindre coûts, comme le développement d’aires de co-voiturage par exemple.

Par ailleurs, l’AGEFIPH (association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées) propose des aides à la mobilité en compensation du handicap : aide ponctuelle aux trajets, prise en charge du surcoût pour le permis de conduire, aménagement du véhicule…

Les aides pour obtenir le permis de conduire 

Si vous êtes demandeur d’emploi, vous pouvez bénéficier, sous certaines conditions, d'une prise en charge totale ou partielle par Pôle emploi des frais d'apprentissage du permis de conduire (permis B).

L'aide au permis de conduire B est une aide financière à la recherche d'un emploi. Elle doit lever le frein à la reprise d'un emploi que représente le fait de ne pas être titulaire du permis de conduire.

Le montant de cette aide est de 1 200 € maximum.

Pour plus d'informations, cliquez ici.

Il est également possible d’utiliser votre compte personnel de formation (CPF) pour financer la formation au permis de conduire (permis B). Cela est possible à condition que cette démarche s’inscrit dans le cadre de votre projet d’accès ou de maintien en emploi, et que votre auto-école soit référencée.

Pour plus d'informations, cliquez ici.

Par ailleurs, pour les jeunes (16 – 25 ans), l’État a mis en place le dispositif « permis à 1 Euro par jour ». Ce dispositif permet de bénéficier de facilités de paiement sous forme de « prêt à taux zéro » contracté avec un établissement financier partenaire du dispositif. Le montant du prêt peut être de 600 €, 800 €, 1 000 € ou 1 200 €. Attention : il faut que l’auto-école soit également partenaire de ce dispositif.

Pour plus d'informations, cliquez ici

L’accompagnement à la mobilité

Être mobile signifie développer certaines compétences.

Votre conseiller mission locale ou référent PLIE peut vous apporter un appui pour construire un itinéraire, choisir le mode de transport le plus approprié, trouver un moyen de financer les coûts de transport pour se rendre à un entretien d’embauche ou pour suivre une formation, etc.

Certaines personnes éprouvent des craintes à se déplacer, surtout lorsque le déplacement se situe dans un périmètre en dehors de celui fréquenté habituellement. C’est pourquoi, les missions locales mettent en place des actions pour aider les jeunes à lever leurs freins psychologiques à la mobilité : ateliers collectifs, jeux, rallye, préparation au code …