Vous êtes ici : AccueilMissions localesLes Missions locales en chiffres

Les missions locales en chiffres

Chaque année, les professionnels des missions locales accompagnent un nombre important de jeunes, et réalisent avec eux de nombreuses actions dans le cadre de leur insertion professionnelle et sociale. Ces actions sont valorisées au travers du système d'information I-Milo

Chiffres clés des missions locales des Hauts-de-France en 2020

42 missions locales (ML)

Environ 880 lieux d’accueil, dont 168 antennes et 670 relais et permanences

3 838 communes couvertes

Environ 1 900 professionnels, dont 70% de conseillers en insertion sociale et professionnelle

120 122 jeunes accompagnés [1] dont : 

  • 42 569 nouvellement accueillis
  • 48% de jeunes femmes et 52% de jeunes hommes
  • 5% ont moins de 18 ans, 48% ont de 18 à 21 ans, et 47% ont de 22 à 25 ans
  • 48% ont un niveau au moins égal au bac, 30% ont un niveau CAP - BEP, 22% n'ont aucun diplôme ou seulement le diplôme national du brevet 
  • 9% sont en couple ; 9% ont au moins un enfant (dont 48% sont des familles monoparentales)
  • 20% ont un logement autonome, 70% sont hébergés chez leurs parents ou dans la famille ou chez des amis, 8% sont en situation d’hébergement précaire (foyer, CHRS, hôtel) ou sans hébergement
  • 34% ont le permis B, 20% sont en train de le passer ; 29% disposent d’un moyen de locomotion (auto ou deux roues motorisé)

[1]  Jeunes ayant bénéficié d’au moins un entretien individuel ou ayant participé à une réunion d’information collective ou un atelier.

Les parcours d’accompagnement :

  • 40 987 jeunes entrés en parcours d'accompagnement contractualisé vers l'emploi et l'autonomie (PACEA)
  • 14 481 jeunes entrés en Garantie jeunes
  • 16 659 jeunes entrés en délégation de projet personnalisé d’accès à l’emploi (PPAE) en partenariat avec Pôle emploi
  • 1 335 jeunes parrainés

L’accès à l’emploi et la formation :

  • 46 012 jeunes en emploi ou alternance, dont 10 631 jeunes en emploi durable (CDI, CDD + 6 mois) et 6 370 en alternance (contrat d'apprentissage ou contrat de professionnalisation)
  • 6 240 jeunes en formation qualifiante
  • 3 165 jeunes retournés en formation initiale
  • 2 876 jeunes en service civique
  • 15 190 jeunes ayant réalisé au moins une période de mise en situation en milieu professionnel (PMSMP)
  • 26 471 est le nombre de périodes en entreprises effectuées,

 

Source : I-Milo 

Télécharger le compte rendu d'activité des missions locales 2019

 

I-Milo, le système d’information des missions locales

Dans le cadre de leurs fonctions d’accompagnement, les conseillers ont besoin de collecter et de conserver beaucoup d’informations pour retracer le parcours des jeunes, les travaux mis en œuvre et les avancées dans leur évolution vers l’emploi et l’autonomie.

Les missions locales ont également besoin de suivre régulièrement un certain nombre d’indicateurs permettant le pilotage de la mise en œuvre des politiques publiques d’insertion qui leurs sont confiées, et de valoriser cette activité auprès de leurs financeurs, notamment dans le cadre de la Convention Pluriannuelle d’Objectifs conclue avec les services de l’Etat.

I-Milo est le système d’information utilisé par le réseau national des missions locales pour accompagner ces deux enjeux dans le cadre d’une délégation de service public pilotée par la Délégation Générale à l’Emploi et à la Formation Professionnelle (DGEFP).

Il a été déployé progressivement pour remplacer l’ancien système d’information, « Parcours 3 ». Dans la région Hauts-de-France, il a été mis en service à partir d’août 2015.

A quoi sert i-Milo ?

I-Milo se présente comme un outil tout-en-un qui permet :

  • De suivre, pour chaque jeune, l’ensemble de son parcours, de sa situation et des actions mises en œuvre avec la mission locale
  • De collecter l’information et les services proposés par les partenaires de la mission locale sur son territoire d’intervention (employeurs, acteurs associatifs…)
  • De piloter l’activité via des tableaux de bord standardisés ou personnalisés
  • De produire de la connaissance sur les publics accompagnés par les missions locales et leurs caractéristiques
  • D’établir le compte-rendu d’activité de la mission locale, son bilan financier et RH (via le portail national ICARE)

L’AREFIE met en œuvre :

  • Une animation et un accompagnement technique auprès des professionnels des missions locales (harmonisation des pratiques, co-élaborations d’outils et de documentation à l’usage des professionnels, assistance technique) en lien avec les besoins du réseau et les orientations des politiques publiques
  • La production et la diffusion d’éléments sur l’activité du réseau Hauts-de-France : compte-rendu d’activité, outillage du partenariat...