Logo AREFIE
Nous contacter Espace presse

Le repérage des jeunes

Repérer, aller vers, mobiliser, accompagner les jeunes en situation d’errance institutionnelle

 

Dans le cadre du Plan d’Investissement des Compétences (PIC) lancé en 2017, le Gouvernement souhaite amener deux millions de demandeurs d’emploi dont un million de jeunes, en particulier les moins qualifiés vers un accès à la formation et à l’emploi. De nombreux jeunes ne sont ni en emploi, ni en formation, ni scolarisés (NEET), d’autres ne recourent plus à leurs droits ou encore, sont dans un rejet des institutions et de leur mode de fonctionnement.

Ces jeunes éloignés du monde de l’emploi ne sont pas toujours visibles par l’ensemble des institutions et opérateurs en charge des dispositifs et des politiques d’insertion conçues à leur intention. C’est pourquoi la problématique du repérage de ces jeunes est devenue centrale pour leur garantir l’accès à l’ensemble des services dont ils pourraient bénéficier. L’AREFIE sensible et impliquée dans la problématique du repérage des publics jeunes en marge, a répondu à l’Appel à projets réunissant un consortium de 31 missions locales, un PLIE, le Rectorat de Lille et Amiens ainsi que l’Université Picardie Jules Verne (comme acteur de l’évaluation Recherche) dans le cadre de l’action « Repérage ».

En tant qu’acteurs territoriaux des politiques de jeunesse, les missions locales, en particulier mais aussi, les PLIE accompagnent respectivement les jeunes de 16 à 26 ans et de 26 à 29 ans dans leur insertion sociale et professionnelle en s’appuyant sur des dispositifs réglementaires, ou en concevant des actions spécifiques et innovantes. Le PIC REPERAGE leur a permis d’approfondir l’approche auprès de ces jeunes qui n’auraient jamais passé la porte, à travers la démarche « d’aller vers ».

 

Après une première année d’expérimentation :

Cette année 2020 a été marquée par la situation sanitaire sans précédent. Malgré tout, conscients de l’urgence d’agir et ne laisser aucun(e) jeune dans l’oubli, l’engagement des professionnels a été à la hauteur des enjeux ; une veille et une présence quotidienne de tous sur les réseaux sociaux, le maintien du repérage en rue, par des distributions alimentaires ou encore des permanences ont été autant d’outils permettant de maintenir le lien à tout prix. La mobilisation des professionnels ressort à travers des données quantitatives conséquentes - 4366 jeunes repérés sur l’ensemble de la Région entre septembre 2019 et décembre 2020

L’appel à projets 2019 reposait sur trois axes :

  1. Action 1 : assurer le repérage auprès du grand public par des opérations éphémères et attractives dans les quartiers et les zones rurales – 77 propositions d’actions déposées

  2. Action 2 : aller vers les jeunes ; mailler les espaces de vie, coopérer avec les partenaires, mobiliser des jeunes comme « ambassadeurs » - 82 propositions d’actions déposées

  3. Action 3 : créer un média en collaboration avec les jeunes pour toucher les « invisibles » en situation d’exclusion sociale – 8 propositions d’actions déposées